Connaissez vous le Certiphyto ? Un moyen permettant à tous les utilisateurs professionnels ou prescripteurs de produits phytosanitaires, d’avoir une bonne maîtrise de l’utilisation des différents produits. L’objectif est que tous soient en capacité de maîtriser les domaines suivants :

traitement phytosanitaire
  1. Identifier les risques liés à l’utilisation des produits phytosanitaires afin de mettre en place des mesures de prévention et de réagir en cas d’intoxication.
  2. Supprimer ou réduire les risques aux personnes et à l’environnement (manipulation, stockage…).
  3. Définir une stratégie pour réduire l’utilisation des produits (matériel, conditions d’emploi, systèmes de cultures, choix des espèces, protection intégrée, lutte biologique…).
  4. Raisonner l’utilisation (évaluer la nécessité d’intervenir, choix des produits, réduction des doses, traçabilité…).
  5. Appliquer les produits (préparation des bouillies, transports, manipulation, épandages, réglages…).

Vers une agriculture qui limite l’impact de l’utilisation des produits phytosanitaires


Aujourd’hui, l’environnement est une préoccupation de tous, c’est pourquoi dans le plan Ecophyto 2018, suite au Grenelle de l’Environnement, l’objectif vise à réduire d’ici 2018, de 50% l’utilisation des produits phytosanitaires et de réduire l’impact des produits qui restent indispensables à la protection des cultures.
Pour atteindre cet objectif, différentes actions sont prévues, dont le développement sur la recherche, la mise en place d’un dispositif d’avertissement agricole, et le renforcement des compétences de l’ensemble des acteurs de la chaîne par un permis d’achat.


Comment obtenir le Certiphyto ?


Ce certificat national attribué individuellement deviendra obligatoire à tous les professionnels en 2014, pour pouvoir acheter des produits phytosanitaires.


Pour obtenir ce certificat, 4 possibilités s’offrent à vous :


  • Le diplôme que vous avez obtenu récemment (La liste est encore à déterminer), vous permet d’obtenir automatiquement votre «Certiphyto».
  • Vous estimez bien maîtriser les 5 domaines ci-dessus, vous passez directement un test. Si vous êtes reçu, vous obtenez votre «Certiphyto».
  • Vous souhaitez passer le test sous forme de positionnement et en fonction du résultat, soit vous obtenez directement votre «Certiphyto», soit vous avez un ou plusieurs modules de formation à effectuer. Avant de passer le test vous avez une demi journée de formation systématique sur les risques. A l'issue de cette formation, vous obtiendrez la certification.
  • Vous suivez une formation de 2 jours sur les 5 domaines vous donnant automatiquement le certificat.


La durée de validité de ce certificat est pour le moment fixée à 10 ans.


Environ 1 million de personnes concernées en France


Cette certification concerne des domaines très variés: les usages agricoles et non agricoles, l’achat à usage professionnel des produits, la préconisation, la distribution et l’application en prestation de service.
Les publics visés sont aussi divers que les agriculteurs, les conseillers agricoles, les agents de la DDE, la SNCF, les employés de mairie… concernés par les critères ci-dessus.
Chacune de ces personnes ne rencontre pas les mêmes risques et solutions sur le terrain, ainsi le Certiphyto saura s'adapter aux différents publics visés.


Dispositif et formation dans la Manche


Pour le public agricole, la chambre départementale d’agriculture de la manche, en partenariat avec la MSA et le CFPPA de Coutances sont habilitées par le Ministère, pour réaliser des formations en vue d’obtenir ce certificat. 
Des formations sont prévues toute l'année dans le département de la Manche. 
Pour tout renseignement et inscription aux formations,
contacter Ludivine ALLIET au 02 33 06 49 57
 



Recherchez



POUR EN SAVOIR +

02 33 06 49 57

Solutions

Reconnaître les maladies du blé

Identifiez quelle maladie affecte votre blé pour adapter votre traitement.

suite

Matériels de désherbage mécanique en production légumière

Comment réduire l'usage des herbicides en productions légumières ? Découvrez les vidéos des 5 matériels référencés par la Chambre d'agriculture et le SILEBAN

suite

RENDEZ-vous

22/04/2014
Ecophyto : manifestations du groupe "Bonnes pratiques agricoles" 22 avril : Démonstration en plein champ « désherber la betterave sucrière à la houe rotative » à BREAUTE (76), 23 avril : Faciliter les évolutions vers des élevages herbagers économes au Lycée agricole de VIRE (14).

suite

22/05/2014
Portes ouvertes du réseau DEPHY en Normandie Partagez et échangez vos expériences entre professionnels sur les thèmes proposés : compostage, gestion de l'herbe, démonstration de sursemis, biodiversité, écophyto...

suite

02/06/2014
Agriculteurs : participez à la collecte des Emballages Vides ! En Basse-Normandie, seulement 20 % des EVPHEL (Emballages Vides de Produits d’Hygiène en Elevage Laitier) sont collectés. Des efforts sont à faire d’autant plus que ces plastiques sont propres et donc recyclables. Voici toutes les informations pour que vous puissiez vous aussi participer aux prochaines collectes organisées par les distributeurs en partenariat avec ADIVALOR.

suite

Nos articles techniques


La méthode du traitement dirigé, efficace et précise pour désherber le maïs [technique]  
Il s'agit d'une technique qui permet de corriger les erreurs de désherbage, de supprimer les infestations surprises de graminées estivales ou de lutter avec succès contre les graminées et les dicotylédones vivaces (chiendents, liseron, prêle, rumex, ...). 

Bien appliquer ses produits phytosanitaires [technique]  
Consultez ces quelques rappels pour bien traiter en fonction des différentes catégories de produits 

Les produits phytosanitaires [technique]  
Ce qu'il faut savoir à propos de l'homologation, de l'étiquette et du transport des produits. 

Protégez votre maïs contre le Liseron des haies [technique]  
Parmi les plantes adventices vivaces infestant les cultures de maïs, le liseron des haies (liseron à grandes fleurs blanches) est l'une des espèces les plus difficiles à maîtriser. Apprenez à freiner son développement et réduire sa population