La paille pour le troupeau allaitant


vache + veaux

La paille peut être utilisée pour compenser le déficit fourrager actuel mais à la condition d'être complémentée pour éviter l'amaigrissement des vaches avec veaux et des jeunes animaux.

Cette complémentation est d'autant plus nécessaire que les vaches sont en période de reproduction.

Exemples de rations pour vaches allaitantes et génisses


 Vaches allaitantes - 750 kg vifGénisse 20 mois 450 kg vif - 600 g/j
Avant vêlageAprès vêlage
Foin stade épiaison5 kg5 kg3 kg
Paille de blé6 kg 9 kg4 kg
Orge aplatie1 kg2.5 kg1.5 kg
T. colza0.4 kg1.4 kg0.7 kg
CMV 10/20/5100 g80 g40 g


Pour les animaux en engraissement, vaches de réforme ou taurillons, la paille ne peut servir qu'à assurer le lest de la ration. Si elle constitue la base de la ration, le maintien de bonnes performances de croissance nécessite une distribution importante, voire à volonté, de céréale avec de la pulpe de betterave. Cela permet de prévenir des risques d'acidose et une complémentation azotée et minérale adaptée. Cette distribution à volonté oblige à une transition alimentaire de 6 semaines et à une surveillance accrue des animaux. L'intérêt économique de ce type de ration dépendra des évolutions de prix du maigre, de la viande et des cours des aliments.

Exemple de ration pour jeunes bovins en engraissement


pailleA volonté
céréaleA volonté
Pulpe de bett déshydratée1 kg
Tourteau de soja0,850 kg
CMV type 5/25240 g




Recherchez



 

POUR EN SAVOIR +

02 33 06 49 57

RENDEZ-vous

06/11/2014
Ecophyto : manifestations du groupe "Bonnes pratiques agricoles" 06/11/2014 : Séminaire : mobilisation régionale en faveur de l’agroécologie à YVETOT (76).

suite

Repères

Maîtriser ses coûts en élevage laitier

10/04/2014
Le réseau lait des Chambres d’agriculture de Normandie propose une revue synthétique d’une quinzaine de pistes pour l’amélioration du coût alimentaire de votre troupeau laitier.

suite

Sommaire de l'article